Boutique Biologiquement.comMomordique à feuilles de vigne, Margose bio à piquants

[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Nom commun : Momordique à feuilles de vigne, Margose à piquants
Nom latin : Momordica charantia

Autres noms : Concombre amer, gatole, pandipane, caïqua du Pérou, melon de San Gaetano, poir melon amer, e de merveille, melon de San Gaëtano, margose papareh, courgette africaine, karela (Inde), pomme coolie, concombre africain
Famille : Cucurbitacées
Origine : Inde, Vietnam
Taille : près de 2 m

DESCRIPTION

Il possède des vrilles non ramifiées et des feuilles alternes, palmées avec 5-7 lobes. Ses fleurs unisexuées, petites, pentamères, à sépales jaunes et aux nervures marquées sont longuement pédonculées. Les fleurs mâles ont des pétales longs de 1,5 à 2 cm avec 3 étamines; les femelles sont plus petites, avec ” branches de stigmates bilobées (ovaire infère et verruqueux à épines molles). Le fruit, verruqueux et allongé, avec 8-10 côtes longitudinales, d’abord vert, vire ensuite au jaune orangé. A maturité, il s’ouvre en trois lambeaux pour montrer ses graines (rouge écarlate). Prenez le temps d’examiner attentivement ces graines insolites: trapues, épaisses, avec des des dessins en relief chinois, elles semblent rongées et mordues aux deux extrémités (d’où le nom de mormodique).
Parmi les autres espèces, citons Momordica balsamina (pomme de merveille), aux feuilles moins profondément lobées, aux fruits plus petits (à peine la taille d’un oeuf de pigeon), en forme de pomme (rouge-orangé) et à la limite de la comestibilité! Ses feuilles sont glabres et d’un vert luisant. Les bractées de fleurs mâles dentées sont insérées au sommet des pédoncules. C’est une cucurbitacée plus petite et moins gracieuse que la margose.

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.

CULTURE:

Elle ressemble à celle du melon sous châssis. Lorsqu’un très grand nombre de fruits sont formés, il faut pincer, enlever une partie des feuilles pour aérer et modérer les arrosages pour éviter la pourriture.
Voir aussi la fiche “cucurbitacées”.

APPLICATION EN PHYTOTHÉRAPIE

On savait déjà que la margose combat les infections et qu’elle permet de lutter contre le diabète de type 2 (et des troubles qui lui sont associés): elle contient, en effet, un composé voisin de l’insuline par son action. Et, on vient de découvrir qu’il aurait une action contre le cancer du sein.

LES RECETTES DE CUISINE

TOXIQUE POUR LES ENFANTS ET LES FEMMES ENCEINTES.
Récoltés avant maturité, les fruits verts sont confits dans du vinaigre (voir la recette précise sur la fiche “cornichon”). Pour toute autre utilisation, il faut absolument les cuire dans de l’eau salée pour faire disparaitre l’amertume prononcée de la chair (méthode des Réunionnais). Épluchés et émincés, ils sont ainsi frits, en tranches, avec lard, ail, oignons et autres condiments.
Mûr, c’est visuellement un admirable et appétissant plat de dessert: on suce la pulpe rouge qui entoure les graines. Alors, on découvre avec étonnement que la saveur insipide et la pulpe très restreinte ne sont pas à la hauteur des attentes!
Voir aussi la fiche “cucurbitacées”.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu’à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *