Boutique Biologiquement.comLes vertus médicinales du Fructus Momordica Charantia

[Total : 5    Moyenne : 3.8/5]

Connaissez-vous le Fructus Momordica Charantia Margose? Cette plante, également connue sous le nom de momordique, pomme de merveille ou melon amer en français, est originaire des régions asiatiques tropicales, d’Afrique et d’Amérique du Sud. Son nom latin, utilisé en pharmacie, parle de « fructus », car on utilise avant tout le fruit de la momordique.

Très amer, on utilise peu le Fructus Momordica Charantia Margose en cuisine, sauf en Inde et dans quelques autres régions asiatiques. Soit la margose (c’est l’un de ses autres noms) est utilisée comme ingrédient du plat à part entière, soit elle y est ajoutée sous différentes formes pour ajouter au repas des atouts santé bénéfiques. On cuisine la Momordica Charantia Margose au Japon (dans la cuisine d’Okinawa traditionnelle notamment), sur l’Ile de la Réunion, en Chine et en Inde, mais aussi dans les Antilles Françaises et à Haïti. Dans ce dernier cas, la plante est utilisée en infusion pour traiter différentes formes de démangeaison. Il faut toutefois faire attention à ses graines, qui sont toxiques. Autre pays, autre usage : au Niger, la Momordica Balsantia, qui en est proche, serait efficace dans la lutte contre les salmonelles, aux côtés de 9 autres plantes.

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le momordica charantia est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le momordica charantia est un anti cancer naturel puissant.

C’est pour ses propriétés médicales et ses vertus pour la santé que la margose est la plus réputée. Parmi les vertus médicinales qui lui sont attribuées, les plus répandues sont les suivantes :

la Momordica Charantia Margose aide à lutter contre le diabète. En effet, plusieurs études menées dans différents pays ont montré que l’usage avisé du Fructus Momordica Charantia Margose contribue à développer une meilleure tolérance au glucose chez les patients atteints de diabète.

la momordique réduirait le risque de tumeur stomacale

la Momordica Charantia Margose aide à lutter contre les infections parasitaires, virales et de de microbes, au point même que les chercheurs se sont intéressés ces dernières années à ses vertus potentielles dans la lutte contre le virus du sida.

les feuilles infusées et appliquées sur la peau peuvent apaiser les démangeaisons cutanées.

Elle aide à lutter contre le cholestérol et réduit la pression sanguine et le taux de sucre dans le sang.

Elle aide à réduire l’absorption des graisses par le corps humain.

Son pouvoir anti-cancer est de plus en plus reconnu parmi la liste de ses vertus thérapeutiques.

D’autres effets ont été constatés à différents endroits du monde, dans une moindre mesure :

Le Fructus Momordica Charantia Margose stimule la libidochez différentes personnes et peut servir comme un puissant aphrodisiaque

La plante favorise la détox du corps et aiderait à purifier le sang (toujours avec cette même vertu de lutte contre les infections microbiennes)

La momordique régulerait les hormones

De nombreuses études scientifiques travaillent aujourd’hui à percer tous les mystères de cette plante, utilisée aux quatre coins du monde pour ses nombreuses vertus médicinales. Chaque année apporte son nouveau lot de découvertes et, à terme, nous aidera à savoir utiliser toutes les vertus de la Momordica.

Comment l’utilise-t-on ? Tout dépend de la forme à laquelle nous avons accès à cette plante. Les diabétiques boivent généralement l’équivalent d’un fruit frais de momordica charantia Margose par jour, à condition de pouvoir en trouver. Vous pouvez en acheter sous différentes formes à cuisiner ou à utiliser comme complément alimentaire. Les femmes enceintes ne peuvent toutefois pas en consommer.

Boutique Biologiquement.comLa momordique momordica charantia

[Total : 6    Moyenne : 3.3/5]

Cette petite plante ubiquiste sous les tropiques, connue depuis très longtemps comme plante médicinale en Asie, a été étudiée récemment surtout pour ses propriétés antidiabétiques et antivirales.

La momordique sauvage que l’on rencontre dans toutes les régions tropicales possède des feuilles alternes bien découpées en plusieurs lobes, le fruit oblong et verruqueux, vert quand il est immature devient jaune orangé plus tard et éclate par une de ses extrémités quand il est bien mur révélant la pulpe intérieure rouge légèrement sucrée qui entoure plusieurs graines aplaties et noirâtres.

La momordique momordica charantia plante hypoglycémiante et antidiabétique

La pomme coolie ou pareka, Momordica charantia est un des remèdes traditionnel connu depuis fort longtemps en Asie et surtout en Inde pour soigner les symptomes du diabète .

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le momordica charantia est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le momordica charantia est un anti cancer naturel puissant.

Des études récentes confirment le pouvoir anti-diabétique de la momordique.
Plusieurs composés sont actifs sur la régulation et le métabolisme du glucose sanguin.
On parle même d’un coktail pharmacologique!!
La protéine P-insuline qui agirait à la manière de l’insuline naturelle du pancréas en favorisant le stockage du glucose dans les cellules musculaires faisant baisser ainsi la glycémie.
La charantine et les momordicines font également baisser la glycémie.
La poudre deshydratée de fruit entier(y compris les graines) permet de diminuer le tour de taille (donc fait disparaitre en partie la graisse de la ceinture abdominale) des personnes en surpoids et fait diminuer légèrement la résistance à l’insuline qui est responsable de la complication principale de l’obésité : le diabète de type 2.
Le fruit de momordica charantia est plus antidiabétique que les feuilles.

Boutique Biologiquement.comMelon amer, Margose, Pomme de merveille

[Total : 5    Moyenne : 3.4/5]

Botanique
Nom latin : Momordica charantia
Famille : Cucurbitacées
Origine : Afrique, Asie
Période de floraison : juin à août
Couleur des fleurs : jaune
Type de plante : herbacée grimpante ou coureuse
Type de végétation : annuelle ou bisannuelle
Type de feuillage : caduc
Hauteur : 1 à 4 m

Planter et cultiver

Rusticité : non rustique, 2 °C
Exposition : ensoleillée à mi-ombre
Type de sol : drainant, riche et profond
Acidité du sol : moyennement acide à légèrement basique
Humidité du sol : normal, pas trop humide
Utilisation : légume aux vertus thérapeutiques
Plantation, rempotage : printemps
omordica charantia, le melon amer bio, appelé encore margose bio, mangé cooli, momordique, poire balsamique et pomme de merveille, est une plante herbacée annuelle, parfois bisannuelle appartenant à la famille des Cucurbitacées, comme les courges. La margose bio est un légume tropical, probablement d’origine africaine, mais très largement cultivée là où le climat y est prédisposé. C’est même devenu une plante adventice dans les cultures de cannes à sucre, parfois invasive. Le fruit, le melon amer bio, est très utilisé dans l’alimentation en Asie, cultivé depuis des centaines d’années, il se décline en de très nombreuses variétés.

Tout comme la capsaïcine, le lapacho ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer bio est aussi un anti cancer naturel puissant.
Tout comme la capsaïcine, le lapacho ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer bio est aussi un anti cancer naturel puissant.

Description du melon amer bio

Momordica charantia est une plante grimpante ou coureuse aux tiges longues et grêles. Elle s’accroche à un grillage, sur des fils ou à la plante qu’elle envahit à l’aide de vrilles. Les feuilles sont alternes, longuement pétiolées, au limbe palmé et profondément divisé en 5 à 7 lobes arrondis. Les fleurs, comme les vrilles, se développent à l’aisselle des feuilles, le melon amer bio est monoïque, mais ses fleurs sont sexuées, soit mâles, soit femelles. Les fleurs campanulées de 4 à 5 cm de large, montrent 5 lobes jaunes bien séparés.

Les fleurs femelles produisent ensuite un fruit qui est de forme et de couleur assez variable en fonction des variétés sélectionnées. Il est allongé ou rond, long de 4 à 20 cm, assez lisse à très verruqueux, vert puis se colorant de orange vif, parfois écarlate à maturité comme la pomme de merveille, qui a la taille d’un pamplemousse.

Les fruits mûrs s’ouvrent sur de superbes graines, enrobées de mucilage rouge vif.

Comment se cultive le melon amer bio ?

Momordica charantia se cultive principalement dans les régions proches des tropiques, ou en climat tempéré doux. En effet, la croissance de Momordica Charantia est sensible au rythme jour/nuit, aussi bien qu’à des températures trop froides ou trop hautes. Il préfère des jours pas trop longs et des températures comprises entre 20 et 30 °C. les différences variétés cultivées permettent sans doute d’assouplir un peu ces critères.

Il demande une terre drainante et riche et une exposition ensoleillée au moins une partie de la journée. Il ne supporte pas les sols gorgés d’eau, mais apprécie une terre maintenue fraiche par un paillage. Cultivée en annuelle, la margose bio est semée à la chaleur mi-avril, puis hâtée au chaud dans un pot jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de risque de gel. Il est installé en pleine terre ensuite sans perturber ses racines et sera palissé sur un support.

Comment utiliser le melon amer bio ?

Les fruits de margoses bio matures sont très décoratifs, mais le légume est le plus souvent consommé vert, lorsqu’il est immature, petit et ferme. Il est très amer bio et son amertume doit être adoucie : il est, soit dégorgé au sel, soit blanchi à l’eau bouillante. Il doit être cuit entre 8 et 10 min, pour conserver encore un peu de fermeté et une légère pointe d’amertume.

La pomme de merveille est utilisée mature, rouge vif, comme colorant alimentaire (avec un petit gout en plus), notamment dans un plat traditionnel de riz gluant rouge.

Un aliment qui soigne : le melon amer bio est utilisé couramment en Asie comme plante médicinale. En autres, on le pense actif dans la lutte contre le diabète de type 2, l’artériosclérose et même contre le cancer. Des études scientifiques sont actuellement menées là-dessus.

Espèces et variétés de Momordica

Momordica rostrata, plante à caudex
Momordica balsamina, la momordique balsamine
Momordica grosvenori, plante médicinale utilisée en Chine
Momordia cochinchinensis, la momordique de Cochinchine
Momordica cymbalaria, la momordique cymbalaire

Boutique Biologiquement.comMargose bio: pour soigner le diabète type 2

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Ce légume asiatique et indien, appelé vulgairement concombre amer bio, a une saveur affreuse qui en décourage la consommation sauf sous forme de gélule. On croit que la margose bio aide les cellules à utiliser le glucose grâce à l’insuline de la plante.

On croit également qu’elle bloque l’absorption du glucose dans l’intestin. En 2007, des scientifiques philippins ont mené la première étude en double insu sur des patients atteints du diabète de type 2. Face aux autres patients à qui on avait donné des placebos, les patients qui ont pris de la margose bio trois fois par jour ont vu leur hémoglobine A1c baisser de 0,24 %.

Dose typique: 5 à 30 grammes trois fois par jour

Connu en Inde sous le nom de karela, le fruit encore vert entre dans la composition de nombreux mets traditionnels, notamment certaines sauces au cari. On le consomme également dans plusieurs autres pays asiatiques, de même qu’en Afrique et en Amérique du Sud. En Occident, on en trouve dans la plupart des boutiques d’aliments asiatiques.

Dans tous les pays où pousse la momordique, appelée aussi margose bio, les traditions médicinales lui attribuent des vertus aphrodisiaques. S’y ajoute une foule de propriétés pour contrer des maux comme les troubles gastro-intestinaux, les problèmes cutanés, les douleurs menstruelles, la dysenterie, la malaria, les vers, etc. Cependant, ce qui a le plus retenu l’attention des Occidentaux est sans contredit son utilisation traditionnelle pour réguler les taux de glucose sanguin chez les personnes diabétiques.

Tout comme la capsaïcine, le lapacho ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est aussi un anti cancer naturel puissant.
Tout comme la capsaïcine, le lapacho ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer bio est aussi un anti cancer naturel puissant.

Des chercheurs de l’Université de Saint Louis, aux États-Unis,
ont découvert que «l’extrait de margose bio provoque de façon
significative la mort des cellules du cancer du sein, et réduit leur
croissance et leur propagation», déclare l’auteur principale de
l’étude, Ratna Ray. Celle-ci note toutefois que «la margose bio est
commune en Chine et en Inde, et les femmes y souffrent tout de
même de cancers du sein».

Selon Cathy Wong, médecin naturopathe, la margose bio est très
courante sur les marchés asiatiques, et largement utilisée dans la
cuisine indienne ou chinoise. On la trouve sous forme de légume, en
extrait liquide ou en capsules. Les effets secondaires, légers, peuvent
être des maux d’estomac ou de la diarrhée.

Cathy Wong ajoute: «La margose bio est utilisée principalement
contre le diabète de type 2, bien que des études soient nécessaires
pour prouver son efficacité». Et de mettre en garde les
consommateurs: «La margose bio peut faire baisser le taux d’insuline et
de sucre dans le sang, donc il ne faut pas l’associer à un traitement
contre le diabète.»

Les résultats des tests sur des patients diabétiques ont révélé
que le jus frais de margose bio entraînait une réduction significative de la
concentration du glucose plasmatique et une amélioration de la
réponse à une charge orale de glucose.

pour les femmes enceintes en raison justement de cette toxicité,
faculté de faire baisser le taux d’insuline et de sucre dans le sang, et
surtout si vous en consommez trop , c’est la diarrhée assurée, et des
crampes d’estomac.

C’est la dose qui fait le poison. consommé dans le cadre d’une
alimentation normale, en dose modérée, voilà un petit légume qui
lutte favorablement contre bien des problèmes de santé des femmes
européennes. Encore une fois, la prévention dans notre assiette est le
secret, je n’ai pas encore trouvé son légume jumeau dans notre
alimentation, si ce n’est la stévia et encore elle ne prévient pas
contre l’insuline et le diabète, mais elle permet juste de sucrer sans
trop se priver, et remplace aisément l’aspartame, elle vient d’être
autorisée en plus, c’est déjà un grand pas pour nous !(stevia j’en
avais posté un à ce sujet, car c’est une expérience alimentaire, en
poudre, elle n’a pas forcément tout le goût du sucre … un peu comme
notre courge asiatique, c’est amer aussi …).

Le goût amer seul active une grande variété de réponses physiologiques importantes.

Les aliments amers stimulent la sécrétion d’acides digestifs ce qui améliore la digestion des aliments en général et améliore l’absorption de leurs nutriments. Les personnes souffrant de reflux acide pourront profiter de la consommation d’aliments amers avant les repas pour encourager la production d’acide stomacal en quantité adéquate pour une meilleure digestion.
Les aliments amers améliorent la digestion et la régularité, réduisent les réactions de sensibilité alimentaire, soignent le syndrome de l’intestin perméable et améliorent la flore intestinale. Un système digestif sain est nécessaire pour avoir un corps en bonne santé.
Les aliments amers améliorent l’appétit et renforcent les signaux liés à une digestion normale. Grâce à une meilleure absorption des nutriments, en accompagnant votre repas avec un peu de légumes amers, cela vous permettra de vous sentir rassasié et de prévenir la suralimentation qui peut entrainer un surpoids. En d’autres mots, manger des légumes amers vous aidera à contrôler votre poids.
Les aliments amers stimulent la sécrétion du mucus dans l’estomac ce qui protège des ulcères, ce qui aide donc à la guérison des ulcères.
Les légumes amers sont alcalinisants et sont bénéfiques dans le cadre de la réduction de l’acidité du corps. Un corps acide est plus enclin à « abriter » des parasites et des virus qui causent les maladies.
Les aliments amers soutiennent les fonctions des glandes endocrines, aident à équilibrer les hormones et diminuent le taux de sucres dans le sang. Ce qui fait des aliments amers un complément important à une alimentation anti-diabète.
Les aliments amers sont excellents pour améliorer les fonctions du foie et de la vésicule biliaire en les débarrassant des toxines qui causent inflammation et maladies.

Boutique Biologiquement.comMomordique à feuilles de vigne, Margose bio à piquants

[Total : 2    Moyenne : 3/5]

Nom commun : Momordique à feuilles de vigne, Margose à piquants
Nom latin : Momordica charantia

Autres noms : Concombre amer, gatole, pandipane, caïqua du Pérou, melon de San Gaetano, poir melon amer, e de merveille, melon de San Gaëtano, margose papareh, courgette africaine, karela (Inde), pomme coolie, concombre africain
Famille : Cucurbitacées
Origine : Inde, Vietnam
Taille : près de 2 m

DESCRIPTION

Il possède des vrilles non ramifiées et des feuilles alternes, palmées avec 5-7 lobes. Ses fleurs unisexuées, petites, pentamères, à sépales jaunes et aux nervures marquées sont longuement pédonculées. Les fleurs mâles ont des pétales longs de 1,5 à 2 cm avec 3 étamines; les femelles sont plus petites, avec ” branches de stigmates bilobées (ovaire infère et verruqueux à épines molles). Le fruit, verruqueux et allongé, avec 8-10 côtes longitudinales, d’abord vert, vire ensuite au jaune orangé. A maturité, il s’ouvre en trois lambeaux pour montrer ses graines (rouge écarlate). Prenez le temps d’examiner attentivement ces graines insolites: trapues, épaisses, avec des des dessins en relief chinois, elles semblent rongées et mordues aux deux extrémités (d’où le nom de mormodique).
Parmi les autres espèces, citons Momordica balsamina (pomme de merveille), aux feuilles moins profondément lobées, aux fruits plus petits (à peine la taille d’un oeuf de pigeon), en forme de pomme (rouge-orangé) et à la limite de la comestibilité! Ses feuilles sont glabres et d’un vert luisant. Les bractées de fleurs mâles dentées sont insérées au sommet des pédoncules. C’est une cucurbitacée plus petite et moins gracieuse que la margose.

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.

CULTURE:

Elle ressemble à celle du melon sous châssis. Lorsqu’un très grand nombre de fruits sont formés, il faut pincer, enlever une partie des feuilles pour aérer et modérer les arrosages pour éviter la pourriture.
Voir aussi la fiche “cucurbitacées”.

APPLICATION EN PHYTOTHÉRAPIE

On savait déjà que la margose combat les infections et qu’elle permet de lutter contre le diabète de type 2 (et des troubles qui lui sont associés): elle contient, en effet, un composé voisin de l’insuline par son action. Et, on vient de découvrir qu’il aurait une action contre le cancer du sein.

LES RECETTES DE CUISINE

TOXIQUE POUR LES ENFANTS ET LES FEMMES ENCEINTES.
Récoltés avant maturité, les fruits verts sont confits dans du vinaigre (voir la recette précise sur la fiche “cornichon”). Pour toute autre utilisation, il faut absolument les cuire dans de l’eau salée pour faire disparaitre l’amertume prononcée de la chair (méthode des Réunionnais). Épluchés et émincés, ils sont ainsi frits, en tranches, avec lard, ail, oignons et autres condiments.
Mûr, c’est visuellement un admirable et appétissant plat de dessert: on suce la pulpe rouge qui entoure les graines. Alors, on découvre avec étonnement que la saveur insipide et la pulpe très restreinte ne sont pas à la hauteur des attentes!
Voir aussi la fiche “cucurbitacées”.
Toutes les informations culinaires ou phytothérapeutiques ne sont données qu’à titre indicatif.
Merci de consulter un professionnel de la santé avant toute utilisation.

Boutique Biologiquement.comBotanique du Momordica charantia cucurbitaceae

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Comme la courge, le concombre, le melon, la pastèque ou la coloquinte, la momordique (pomme coolie aux Antilles, margose à la Réunion, bitter gourd des anglophones, karela aux Indes) est une plante grimpante ou rampante.

Il existe une quarantaine d’espèces de momordique originaire de l’ancien monde (afrique-asie).
Certaines sont des plantes ornementales, beaucoup sont consommées localement et parfois utilisées comme plantes médicinales.

Momordica charantia est la plus répandue des momordiques, une petite plante annuelle, gracile, grimpante qui recouvre le grillage des clôtures ou pousse au bord des chemins dans de nombreux pays tropicaux.
Elle est parfois délibérément cultivée notamment en Inde, Indonésie, sud-est asiatique, et sud de la Chine.
Dans ces pays les variétés culturales sont nombreuses : fruit beaucoup plus gros que la variété sauvage, couleur et aspect du fruit très différent.

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.

La momordique sauvage que l’on rencontre dans toutes les régions tropicales possède des feuilles alternes bien découpées en plusieurs lobes.
Le fruit oblong et verruqueux, vert quand il est immature devient jaune orangé plus tard et éclate par une de ses extrémités quand il est bien mur révélant la pulpe intérieure rouge légèrement sucrée qui entoure plusieurs graines aplaties et noirâtres.
Le fruit de Momordica charantia est un légume condimentaire (malgré ou à cause de son amertume) et une plante médicinale par ses feuilles et ses fruits.

Boutique Biologiquement.comLe melon amer bio ou margose prévient le cancer du sein

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

L’extrait d’un végétal que l’on trouve en Inde et en Chine, le concombre amer margose bio, melon amer bio, déchaîne une sérié d’événements qui efface les cellules mortes du cancer du sein et du coup évite sa multiplication, d’après une étude de l’Université de Saint Louis aux Etats-Unis qui a été publiée dans le magazine Cancer Research.

Ratna Ray, directrice de l’étude, explique qu’elle a été surprise sur le fait que l’extrait de concombre amer margose bio qu’elle même prépare sous la forme de bandes frites puisse inhiber la croissance des cellules du cancer du sein. “Nous croyons que c’est le premier rapport qui décrit l’effet de l’extrait du melon amer bio sur les cellules du cancer. Le résultat que l’on a eu a été encourageant. Nous avons montré que l’extrait de concombre amer margose bio cause la morte des cellules du cancer du sein et diminue leur croissance et augmentation”.

L’extrait de melon amer bio, une médecine puissante

Ray signale qu’elle a décidé d’étudier l’impact de l’extrait de concombre amer margose bio sur les cellules du cancer du sein dû au fait que d’autres recherches ont montré que cette substance diminue le sucre dans le sang et les niveaux de cholestérol. L’extrait de concombre amer margose bio est utilisé comme médecine traditionnelle pour le traitement du diabète en Chine et en Inde.

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.

La chercheuse a utilisé des cellules du cancer du sein ‘in vitro’ ou dans un laboratoire contrôlé. Le pas suivant, selon Ray, est d’essayer l’extrait chez un modèle animal, afin de voir s’il participe au retard de la croissance des cellules du cancer du sein ou les efface. Dans le cas où ces résultats soient positifs, des essais chez des humains se poursuivraient.

Même s’il est tôt pour savoir si l’extrait de ce végétal aidera les patientes de cancer du sein, la chercheuse signale que cela vaut le coup de réaliser ces études. “Des progrès significatifs dans le traitement du cancer du sein sont survenus et grâce à eux, la survivance et qualité de vie des patientes ont progressé. En revanche, il y a encore des femmes qui continuent de mourir et des nouveaux méthodes de traitement sont essentiels”, affirme Ray.

La chercheuse conclut que l’extrait de concombre amer margose bio ne doit être perçu comme un soin miraculeux pour le cancer du sein. “On trouve le concombre amer margose bio en Chine et en Inde et les femmes vivant là-bas continuent de subir le cancer du sein”.

Boutique Biologiquement.comle melon amer peut guérir le cancer et arrêter le diabète

[Total : 2    Moyenne : 4/5]

Des études démontre que le melon amer bio margose peut guérir le cancer et arrêter le diabète

Malgré le fait qu’il soit une option idéale pour prévenir les déséquilibres glycémiques, nous ne devons pas oublier que le melon amer bio possède de nombreux effets secondaires, c’est pourquoi il convient de le consommer sous surveillance médicale.
Le melon amer bio est une espèce de courge d’origine tropicale qui se consomme souvent sous forme de thé. Ses propriétés peuvent aider à prévenir et à lutter contre différents problèmes de santé.

Ce thé a été popularisé en Afrique, en Asie et en Amérique Latine, car il a été démontré que sa consommation régulière pouvait réduire les niveaux de sucre dans le sang chez les personnes souffrant de diabète. À tel point que plusieurs études l’ont surnommé « l’insuline végétale ».
Pourquoi le thé de melon amer bio margose aide à arrêter le diabète ?
La consommation du thé au melon amer bio est conseillée pour soigner ou pour prévenir les déséquilibres du sucre dans le sang comme, par exemple, le diabète.

Sa haute teneur en antioxydants a la capacité de réduire les niveaux de sucre dans le sang, ce qui en fait un allié parfait pour les maladies souffrant de diabète de type 2.

Les chercheurs ont démontré que le melon amer bio aidait à améliorer les problèmes métaboliques grâce à ses effets sur le métabolisme du glucose.

Pourquoi le thé de melon amer bio margose pourrait-il aider à lutter contre le cancer ?
Cancer
Après plusieurs investigations concernant le lien entre les propriétés du thé du melon amer bio margose et le cancer, il a été déterminé que ce végétal possède des bienfaits contre le cancer qui peuvent inhiber la croissance du cancer du sein, parmi tant d’autres.

Selon l’étude publiée par la revue “Cancer Research”, les scientifiques ont découvert que l’extrait de melon amer bio margose a la capacité d’inhiber la croissance des cellules cancérigènes grâce à sa haute teneur en antioxydants.

Les antioxydants aident à protéger les cellules du corps et réduisent les dommages causés par les radicaux libres, provenant de la pollution, de la mauvaise alimentation, des toxines environnementales ou de la fumée de cigarette, par exemple.

Dans une autre recherche réalisée par l’Université du Colorado, on a administré une dose de melon amer bio à des souris souffrant de cancer et une réduction de 64% de la tumeur du pancréas a été mise au jour, sans aucun type d’effet secondaire.

Pour conclure, la haute teneur en antioxydants du melon amer bio margose augmente l’activité immune de façon significative.

Le effets secondaires du thé au melon amer bio

Le thé au melon amer bio est contre-indiqué pour les femmes enceintes, car certains de ses composants peuvent provoquer une fausse couche.

Prendre du thé au melon amer bio pendant un temps prolongé peut augmenter le risque de développer un inflammation du foie.
Même si le thé au melon amer bio margose ne nuit pas aux tissus du foie, sa consommation fréquente et à long terme peut élever les enzymes hépatiques et engendrer des problèmes de santé comme l’athérosclérose ou le durcissement des artères.

D’autres effets secondaires plus légers peuvent inclure des nausées, des vomissements, des diarrhées ainsi que des ulcères à l’estomac. Ce thé peut également être toxique chez les enfants et, dans la mesure du possible, doit être consommé sous supervision médicale.

La consommation fréquente du melon amer bio peut aussi provoquer des battements de coeur irréguliers, des maux de tête, la diminution de la fertilité, la fragilité musculaire, le fait de baver.

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.

Comment préparer un thé au melon amer bio margose ?

Le thé au melon amer bio peut être obtenu dans le commerce sous forme de poudre ou d’extrait.
Pour le préparer, vous devez faire bouillir un litre d’eau et y ajoutez une ou deux cuillères de melon amer bio en poudre pour préparer l’infusion. Laissez reposer de 6 à 10 minutes et consommez. Une autre option est de le consommer en comprimés.

Les autres bienfaits du melon amer bio

Le melon amer bio est une source riche en antioxydants comme l’alpha-carotène, le bêta-carotène, la lutéine et la zéaxanthine. Il contient également une bonne quantité de vitamine A qui, avec le reste des antioxydants, protège l’organisme des radicaux libres et prévient le vieillissement prématuré ou d’autres maladies.
La consommation de melon amer bio margose stimule également la santé digestive, puisqu’il stimule la digestion et le péristaltisme des aliments à travers l’intestin jusqu’à ce qu’ils soient totalement expulsés de l’organisme. C’est pourquoi le melon amer bio aide aussi à lutter contre les problèmes de constipation et d’indigestion.
En Inde, le melon amer bio margose s’est aussi popularisé comme traitement pour combattre les infections, les problèmes de la peau et même l’herpès.

Boutique Biologiquement.comCancer du Pancréas et Traitement Naturel – Margose et Tumeur du Pancréas

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

En France, le cancer du pancréas concerne plus de 10000 personnes par an. C’est le deuxième cancer de l’appareil digestif après le cancer colorectal qui survient généralement vers l’âge de 60 à 70 ans.

Le traitement du cancer du pancréas consiste à réaliser une chirurgie pour retirer la tumeur et à procéder à une chimiothérapie.

Existe-t-il un remède naturel capable de freiner la croissance d’une tumeur du pancréas ? Quel traitement naturel les scientifiques ont-ils découvert pour stopper la prolifération de cellules cancéreuses ? Nous allons parler d’un fruit aux vertus thérapeutiques extraordinaires: le concombre amer ou ‘mangé cooli’.

La Margose et Propriétés Médicinales Générales – Bienfaits du Concombre Amer bio

La margose (Momordica charantia) est un plante appartenant à la famille des cucurbitacées comme la courge, largement cultivée et consommé à travers l’Asie du Sud-est, l’Afrique, la Chine, le Japon, l’Océanie et même dans les Caraïbes.

Son fruit appelé concombre amer bio, melon amer bio, poire balsamique, momordique, mangé coolie (Martinique et Guadeloupe) ou sorosi (Haïti) possède des propriétés antioxydantes, hypoglycémiantes et antivirales.

Le melon ou concombre amer bio est un remède naturel qui possède une activité médicinale contre les cancers du sein, de la prostate, du côlon, du foie, de l’estomac et du pharynx.

La margose renferme deux principes actifs connus : l’acide a-éléostéarique dans ses graines et la 15,16-dihydroxy-éléostéarique renfermé dans son fruit. Ces composés sont de bons remède traiter la leucémie et l’anémie. Ils contribuent à la production de globules rouges et normalisent également la pression artérielle.

Concombre Amer bio et ses Effets Thérapeutiques sur le Cancer du Pancréas – Études

Une nouvelle étude a montré que le jus de margose ou de melon amer bio possède des propriétés cytotoxiques, puisqu’il supprime nettement la croissance des tumeurs pancréatiques chez les souris en perturbant le métabolisme du glucose des cellules cancéreuses.

Des chercheurs de l’Université du ‘Colorado Cancer Center’ ont préparé un jus de margose ou concombre amer bio en enlevant la pulpe et les graines du fruit, puis en utilisant une centrifugeuse. A partir de ce jus, ils ont aussi préparé un extrait en poudre pour pouvoir alimenter facilement les souris.

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.

Le jus de concombre amer bio ou margose bio, dilué dans seulement cinq pour cent d’eau réduit jusqu’à 98% la viabilité de l’ensemble des 4 lignées cellulaires cancéreuses du pancréas (AsPC-1, Capan-2, BxPC-3 et MiaPaCa-2) après 72 heures de traitement.

Le jus de margose induit l’apoptose, c’est à dire la mort cellulaire programmée. Plus important encore, en activant l’AMPK, les cellules cancéreuses meurent littéralement de faim car elles sont privées de sucre dont elles ont besoin pour survivre.

Pour tester l’efficacité du jus de concombre amer bio in vivo, les chercheurs ont implantés des cellules cancéreuses pancréatiques humaines (MiaPaCa-2) chez les souris et les ont nourri avec cinq milligrammes d’extrait lyophilisé de margose par jour pendant six semaines. Cet extrait a pu inhiber la croissance des tumeur pancréatique chez 64 % des souris à des doses réalisables chez l’homme.

La Margose Exerce-t-Elle des Vertus Anti-Cancer chez l’Homme ?

Les propriétés anti-cancer du concombre amer bio ont été confirmé sur l’animal. Il s’agit d’études préliminaires. Il faudra bien entendu faire plus de recherches pour s’assurer que c’est aussi un remède efficace pour traiter le cancer du pancréas chez l’homme. L’avantage c’est que ce produit phytothérapique naturel ne semble pas présenter d’effets secondaires.

Il est intéressant de noter que la dose de cinq milligrammes de poudre donné aux souris ( qui pèsent environ 13 grammes chacun) correspond à environ six grammes de poudre pour un adulte de 75 kg .

Rajesh Agarwal, un des chercheurs responsable de cette étude a déclaré: “C’est une découverte très excitante. De nombreux chercheurs cherchent de nouveaux médicaments afin de priver les cellules cancéreuses des nutriments dont elles ont besoin pour fabriquer de l’énergie et survivre, et nous avons dans le cas du concombre amer bio, un fruit qui peut réaliser cela naturellement ! “.

Vous voulez retrouvez un Chemin de Santé Naturel ? Vous souhaitez retrouver la magie de la vie et la poésie du corps ? Vous vous sentez à un tournant de votre existence ?

Ou peut-être êtes vous passionné par le corps, la matière et la lumière, vous pratiquez le QI gong, le tai ji, le yoga ou toutes autres disciplines énergétiques, vous êtes médecin, acupuncteur, thérapeute, sophrologue, kinésithérapeute, ostéopathe…

La Médecine Traditionnelle Chinoise, s’adresse à vous et à tous ceux qui souhaitent mieux se connaître, quels que soient leur âge, leur histoire ou leur culture.

La médecine Traditionnelle Chinoise ne parle pas de maladie mais de pannes qu’elle peut enrayer ! Elle nous parle de nos émotions, du psychisme au fil des saisons. Elle nous apprend à prendre soin de la tristesse en automne quand le poumon rythme nos journées. Elle nous aide à affronter nos peurs quand le rein, méridien de l’hiver, aspire au recueillement, à une recharge énergétique au coin du feu. Elle nous accompagne pour exprimer les rages rentrées de la vésicule biliaire et les colères explosives du foie à l’époque du printemps et de tous les bourgeonnements.

Boutique Biologiquement.comCourge amère ou Margose bio contre cancer et le diabète

[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

La Courge Amère bio détruit les cellules cancéreuses pancréatiques et est très bénéfique pour les diabétique !

La courge amère bio (Momordica charantia), également connu sous le nom de karela, de margose, de paroka, margose, momordique, Bitter Gourde, concombre africain, mangé coolie ou melon amer bio, est un légume cultivé dans toute l’Asie, avec certains avantages pour la santé étonnants et éprouvés.
Une étude publiée dans la revue scientifique Carcinogenesis a montré que le jus de courge amère bio limite la capacité des cellules cancéreuses pancréatiques à métaboliser glucose, et dans les coupes de processus au large de la source d’énergie du cancer, effectivement les tuer.
Les cellules cancéreuses anormales dans le pancréas n’ont aucune chance de grandir avec la courge amère bio, mais le fruit contribue également à réguler les sécrétions pancréatiques, une fonction importante que de nombreux diabétiques ont du mal à faire normalement.

Rajesh Agarwal, PhD, co-leader programme de prévention et de contrôle à l’Université Cancer Center Colorado Cancer, a déclaré que ces résultats étaient dus à une modification du métabolisme dans les cellules cancéreuses du pancréas et une stimulation de la protéine kinase est activée par l’AMP, un enzyme qui indique un manque d’énergie dans les cellules.

Des études similaires effectuées il y a trois ans avaient montré que les cellules de cancer du sein ne pouvaient pas survivre dans une boîte de Pétri avec du jus de courge amère bio.
Beaucoup de gens en Asie consomment déjà du jus de melon amer bio en grandes quantités, ce qui peut indiquer les taux plus faibles pour de nombreux types de cancers.

Le melon amer bio est une médecine naturelle ancienne !

De nombreux diabétiques finalement souffrent aussi d’un cancer du pancréas, et la courge amère a montré qu’elle luttait efficacement contre le diabète de type II avec succès prometteur.
Le melon amer bio a également été utilisé comme un remède populaire pour cette maladie depuis des milliers d’années en Inde et en Asie.

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.

Agarwal et ses collègues se sont intéressés à “séparer l’homme” du diabète et du cancer du pancréas, et c’est ainsi que l’expérience avec le jus de melon amer bio a été réalisé.
Chez les diabétiques, la courge amère bio régule efficacement la sécrétion d’insuline par les cellules bêta du pancréas.
Ainsi les souris qui ont été nourries avec du melon amer bio réduisaient de 60% l’apparition du cancer du pancréas.

D’autres recherches menées (Oishi et al. 2007 Kumar Shetty et al. 2005) avaient montré que le métabolisme du glucose commence dans l’intestin, et que les glucides et les sucres sont métabolisés en glucose avant de quitter l’intestin, et que la courge amère bio réduit la quantité de sucre (glucose) libérée dans le corps car elle inhibe les enzymes qui décomposent disaccharides en deux monosaccharides.

“La courge amère bio peut agir sur les canaux de transport du glucose, ce qui réduit également le glucose dans le sang (Singh et al. 2004). Cet effet est important pour le traitement chez les patients diabétiques de type I et de type II et les aide à réguler l’élévation du taux de sucre dans le sang après les repas.”

Au lieu d’utiliser des médicaments anticancéreux coûteux de chimio ou de radiothérapie qui provoquent des effets secondaires décidément peu recommandables, les gens peuvent consommer du jus ou des gélules de melon amer bio pour aider à la bonne santé globale du pancréas et à prévenir le diabète et le cancer du pancréas.