Boutique Biologiquement.comLa momordique momordica charantia

[Total : 6    Moyenne : 3.3/5]

Cette petite plante ubiquiste sous les tropiques, connue depuis très longtemps comme plante médicinale en Asie, a été étudiée récemment surtout pour ses propriétés antidiabétiques et antivirales.

La momordique sauvage que l’on rencontre dans toutes les régions tropicales possède des feuilles alternes bien découpées en plusieurs lobes, le fruit oblong et verruqueux, vert quand il est immature devient jaune orangé plus tard et éclate par une de ses extrémités quand il est bien mur révélant la pulpe intérieure rouge légèrement sucrée qui entoure plusieurs graines aplaties et noirâtres.

La momordique momordica charantia plante hypoglycémiante et antidiabétique

La pomme coolie ou pareka, Momordica charantia est un des remèdes traditionnel connu depuis fort longtemps en Asie et surtout en Inde pour soigner les symptomes du diabète .

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le momordica charantia est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le momordica charantia est un anti cancer naturel puissant.

Des études récentes confirment le pouvoir anti-diabétique de la momordique.
Plusieurs composés sont actifs sur la régulation et le métabolisme du glucose sanguin.
On parle même d’un coktail pharmacologique!!
La protéine P-insuline qui agirait à la manière de l’insuline naturelle du pancréas en favorisant le stockage du glucose dans les cellules musculaires faisant baisser ainsi la glycémie.
La charantine et les momordicines font également baisser la glycémie.
La poudre deshydratée de fruit entier(y compris les graines) permet de diminuer le tour de taille (donc fait disparaitre en partie la graisse de la ceinture abdominale) des personnes en surpoids et fait diminuer légèrement la résistance à l’insuline qui est responsable de la complication principale de l’obésité : le diabète de type 2.
Le fruit de momordica charantia est plus antidiabétique que les feuilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *