Boutique Biologiquement.comMargose : Elle peut tuer les cellules cancéreuses et traiter le diabète

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La margose bio, également appelée « concombre amer », est un fruit qui pousse en abondance en Asie, en Afrique et aux Caraïbes.

Traditionnellement, on l’utilise pour traiter le diabète ou d’autres maladies plus bénignes.
Plus récemment, on a démontré que le jus de margose bio pouvait tuer les cellules cancéreuses du pancréas in vitro et chez des souris dans une étude réalisée par l’Université du Colorado. Sachant que les résultats ont été observés à la fois dans des tests in vitro et in vivo, l’efficacité de la margose bio dans le traitement du cancer du pancréas, et potentiellement dans d’autres cancers, est très prometteuse.
Lorsqu’on dilue le jus de concombre amer à 5% dans l’eau, il s’avère qu’il est très dommageable pour les lignées cellulaires du cancer du pancréas. Selon les chercheurs, le jus de melon amer a réduit la viabilité de deux lignées cellulaires du cancer de 90% et a tué les deux lignées restantes à 98%. La margose bio inhibe également la prolifération, l’apoptose et active l’AMPK (la protéine kinase activée par l’AMP ) in vivo.
Le cancer du pancréas est l’un des cancers les plus difficiles à traiter en raison du fait qu’il est souvent diagnostiqué trop tardivement, ce qui laisse très peu de temps pour le traitement. Comme les traitements traditionnels (chimiothérapie, radiothérapie…) n’ont pas montré de résultats prometteurs et qu’il n’y a pas eu beaucoup de progrès, les chercheurs ont cherché ailleurs pour trouver un traitement.
Fait intéressant, il se trouve que le cannabis, en particulier les cannabinoïdes, induisent l’apoptose (mort cellulaire programmée) des cellules cancéreuses pancréatiques humaines in vitro et arrêtent la croissance de la tumeur pancréatique in vivo. Le cannabis est peut-être l’un des traitements les plus étudiés en ce moment étant donné ses résultats prometteurs.

Le concombre amer peut tuer les cellules cancéreuses et traiter le diabète
Preuves scientifiques

Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.
Tout comme les amandes amères d’abricot bio, l’armoise annuelle ou les feuilles de Graviola corossol le concombre amer est un anti cancer naturel puissant.

Cancer du pancréas

Beaucoup de tumeurs cancéreuses ont des récepteurs d’insuline qui transportent le glucose vers les cellules cancéreuses les aidant ainsi à se développer et à se diviser. Des études ont montré que l’insuline favorise la croissance des cellules cancéreuses pancréatiques en fonction de la dose. Étant donné qu’on a prouvé que la margose bio aide à réguler le niveau d’insuline, cela pourrait aider à prévenir le cancer du pancréas sur le long terme.
L’étude de l’Université du Colorado était dirigée par le Dr Rajesh Agarwal. Ils ont examiné les effets de la margose bio sur quatre lignes différentes de cellules cancéreuses pancréatiques (in vitro) et chez des souris. Pour les études in vivo, on a injecté des cellules tumorales pancréatiques aux souris et elles ont été divisées au hasard en deux groupes. Un groupe de souris a reçu de l’eau, qui était le groupe de contrôle, et l’autre groupe a reçu du jus de margose bio pendant six semaines.
Les chercheurs ont étudié les tumeurs à la fin de l’étude et les résultats ont montré que le jus de concombre amer avait non seulement inhibé la prolifération des cellules cancéreuses, mais il avait également induit l’apoptose. Par rapport au groupe de contrôle, la croissance tumorale a été inhibée de 60% dans le groupe qui a reçu le jus de margose bio et il n’y avait aucun signe de toxicité ou d’effets secondaires sur le corps.

Diabète

Un certain nombre d’études cliniques ont été réalisées pour évaluer l’efficacité du concombre amer pour traiter le diabète. Comme on pense que le diabète est un précurseur du cancer du pancréas, les chercheurs ont
estimé la margose bio pourrait également traiter le diabète étant donné les résultats sur le du cancer du pancréas.
En 2011, les résultats d’un essai clinique qui a duré quatre semaines ont été publiés dans le Journal of Ethnopharmacology qui a montré de faibles effets hypoglycémiques et la gestion significative de fructosamine pour ceux qui prenaient 2000mg / jour de margose bio.
L’étude a publié : « Le concombre amer a eu un faible effet hypoglycémique et les niveaux de fructosamine ont considérablement diminué par rapport au départ chez les patients diabétiques de type 2 qui ont reçu 2000 mg / jour. Cependant, l’effet hypoglycémiant de la margose bio a été inférieur à la prise de 1000 mg / jour de metformine. »

Une autre étude publiée en 2008 dans la revue internationale Chemistry and Biology a indiqué que les composés du concombre amer amélioraient le contrôle glycémique, que les cellules favorisaient l’absorption du glucose et amélioraient la tolérance au glucose. Cette étude a été réalisée sur des souris et a conduit à des progrès prometteurs dans le traitement du diabète et de l’obésité avec la margose bio.
En revanche, une étude publiée dans le Journal of Clinical Epidemiology en 2007 n’a pas montré d’avantages considérables dans le traitement du diabète par le concombre amer, mais deux années plus tard dans le British Journal of Nutrition ils ont déclaré que «des essais cliniques mieux conçus et plus approfondis sont nécessaires pour confirmer le rôle du fruit dans le traitement du diabète « .
Depuis cette étude de 2007, plusieurs études plus approfondies ont été réalisées pour montrer les avantages considérables de ce fruit.

Conclusion

En ce qui concerne le jus de margose bio, des recherches actuelles disponibles montrent de bons résultats pour des types spécifiques de destruction des cellules cancéreuses, le traitement du diabète et la prévention potentielle du cancer du pancréas. D’autres recherches et essais cliniques seraient utiles pour mieux comprendre à quel point cette plante peut être efficace et dans quels cas spécifiques. Elle reste une option très prometteuse.

Autres utilisations de la margose bio

On utilise la mergose comme médicament traditionnel depuis très longtemps. On l’utilise pour soigner : la colique, la fièvre, les brûlures, la toux chronique, les menstruations douloureuses et les problèmes de peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *